The TERRIBLE two

Dans un de mes précédents articles j’évoquais brièvement la crise des 2 ans, ou la « terrible two » comme on dit dans le jargon… Je voulais t’en parler un peu plus en détails, puisque tu sais quoi ?? Je suis en plein dedans !!!!!! Tu sais, cette période où le « non » est le mot préféré de ton marmot, où il adoooooore se rouler par terre (en public de préférence) et où tu découvres qu’il a une vraie voix ! Et j’ai une mauvaise nouvelle à t’annoncer… Il paraît qu’elle peut durer jusqu’aux 3 ans !!!!!! Oh my God… 😫 Pendant cette longue période, la patience est de mise !!! Mais rassurons nous, c’est paraît-il un passage « normal »… Ca te rassure hein ? Non ? Bon ok… Moi non plus.

Alors j’ai lu moi aussi des bouquins sur le sujet… Qui disent qu’il faut écouter, rester calme, avoir de l’empathie (non mais sans blague ! Perso j’arrive pas à regarder mon gosse se rouler par terre devant mes invités et lui dire « oui, je comprends ta colère mon fils !»), expliquer les choses et laisser son enfant exprimer sa contrariété… Mais sérieusement, dis moi que toi aussi ta patience a des limites !!!

Photo: http://www.magicmaman.com

Je te mentirais si je ne te disais pas que ça commence à aller mieux… Mais on est passé par des moments vraiment pas drôles. En plus, la naissance de Crapouillette au mois d’octobre n’a pas arrangé les choses à mon avis… Nous avons passé 4 mois difficiles. Ca se manifestait par un refus permanent d’obéir. Quoi qu’on lui demande, c’était « non » de suite, et parfois un « non » agressif !!! Puis il était particulièrement dur avec moi. Lui qui était si pot de colle avec moi devenait distant et « ingrat ». Il ne voulait plus que je le câline au moment du coucher, et ça, ça me blessait particulièrement… 😔 A cette période là je ne reconnaissais plus Canaillou, si calme, si gentil, si affectueux… Et je me demandais clairement ce que nous faisions de mal pour qu’il nous en fasse voir de toutes les couleurs.

Alors j’ai essayé différentes méthodes, car dans ces moments là, on ne sait pas quoi faire. Rester calme, ignorer les colères, me mettre moi même en colère (même si bien sûr j’étais consciente que ça n’était pas LA solution), faire diversion en essayant d’attirer son attention sur autre chose que l’objet de sa colère… Bref, celle qui a trouvé la solution miracle… je ne la crois pas !

Photo: http://www.famili.fr

Et puis il y a les gens autour… Tu sais, ceux qui te regardent d’un drôle d’air quand tu laisses ton chérubin jouer avec les livres de ta bibliothèque, jouer avec les mouchoirs en papier ou mettre le boxon dans ton salon… Alors que toi, tu finis par relativiser et tu te dis que « c’est pas si grave ! ». Et le pire, c’est que ces gens là, souvent, n’ont pas d’enfant… Ce qui me console dans ces cas là, c’est que leur tour viendra, et qu’eux aussi, pour éviter les réactions cataclysmiques de leurs petits monstres, passeront outre certains principes qu’ils s’étaient fixés avant d’être parents, parce qu’il y a des choses plus graves ! Et que la terrible two les guette aussi !! Mouahaaahahahaaaahhhh !!! 😆😈

Photo: http://www.crayondhumeur.com

Aujourd’hui je crois que le calme revient petit à petit. Et tu sais quoi ? Je crois que je voyais cette crise comme une montagne aussi du fait de la fatigue et donc du manque de patience qui en découlait. Alors prendre du temps pour soi, se vider la tête de temps en temps, prendre l’air… une question de survie pour mieux appréhender la situation et du coup éviter que les crises ne transforment notre vie en cauchemar !! Bon je te l’accorde, quand t’as la famille autour c’est quand même plus simple…

Alors si tu es en plein dans la terrible two, que t’es au bout de ta vie et que tu as besoin de trois jours non stop de sommeil… Je n’ai qu’une chose à te dire…

⭐️ Lilie ⭐️

Publicités

2 réflexions sur “The TERRIBLE two

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s