Asphyxie

Avant d’être Maman, je me disais que ce devait être tellement chouette d’avoir un enfant fusionnel. Un bébé rien qu’à soit, qui n’a d’yeux que pour sa Maman. Qui est toujours dans ses jupons. Dont le visage s’illumine rien qu’en la voyant entrer dans la pièce.

Elle est comme ça ma Crapouillette. Elle me fait de gros câlins. Elle me sourit et me regarde avec sa bouille d’amour. Elle me réclame tout le temps. Elle réclame à jouer avec moi. Elle me rejoint vitesse grand V quand je rentre du travail. Je suis celle qui semble le plus l’apaiser lorsqu’elle a du chagrin.

Mais ce n’est pas tout. Il y a aussi les pleurs dès qu’elle ne l’ai plus dans les bras, les pleurs dès que je vais aux toilettes, les pleurs dès que je prends son frère sans les bras, les pleurs dès que mon Zhom me fait un câlin, les pleurs dès que je quitte la maison, les pleurs, les pleurs, les pleurs…

Maintenant je me rends vraiment compte de ce que c’est que d’avoir un enfant pot de colle. Je découvre les contraintes, les difficultés, les frustrations… Cette impression de n’avoir droit à rien d’autre qu’à m’occuper d’elle. Cet empressement le soir de la mettre au lit pour ENFIN avoir un peu de temps de répis et me libérer de cette sangsue !

Je l’aime ma fille. De tout mon coeur. Mais parfois je me sens esclave. Et j’ai peur de pénaliser mon fils qui lui aussi a un grand besoin de sa Maman. Qu’il se sente moins aimé du fait de la grande place que prend sa sœur dans mon quotidien.

Des fois je me dis « cette fois-ci, non c’est non ! », mais je finis toujours par craquer et par la prendre dans les bras tellement ses cris finissent par m’insupporter !

Elle n’était pas comme ça il y a quelques mois de ça. Même si elle a toujours manifesté un gros attachement pour moi, elle était capable de jouer seule, pleurait très peu…

Je ne sais pas vraiment comment agir. La repousser me semble bien trop dur. Je culpabilise d’en avoir marre. Mais ce n’est pas lui rendre service de toujours céder. 

J’espère que nous trouverons un équilibre petit à petit…

Je vous embrasse mes chouchounettes ! 😘

✨ Lilie ✨

Rdv sur Instagram et Facebook !!!

Publicités

13 réflexions sur “Asphyxie

  1. J’ai une fille (3 ans) très pot de colle avec moi. On a toute les deux une relation très fusionnelle, même si elle passe beaucoup de temps seule avec son papa. Ce que je n’avais pas compris avant d’être maman c’est que ce n’est pas qu’une question d’éducation, mais surtout de caractère, de rencontre entre nos deux personnalités, et je ne pense pas qu’on y peut grand chose en restant nous-même. Ca m’a pas mal apaisé de comprendre et accepter ça, je culpabilisais, me disais que c’était de ma faute, que je la couvais trop alors que vraiment je ne suis pas maman poule.
    Mais moi je n’ai pas d’autres enfant, alors je vis ça plutôt sereinement, même si je me demande ce qui se passera si un jours j’ai un autre enfant. Est-ce que ton fils en semble perturbé?
    Je me rends compte aussi que ça varie (un peu) en fonction des périodes, de son évolution, de son apprentissage des émotions, il y a eu vraiment des moments intenses (et dures à vivre pour son père), et des périodes plus souples (comme en ce moment, et c’est très appréciable). Si tu dit qu’elle n’était pas comme ça il y quelques mois, peut-être que ça va s’apaiser?
    En tout cas je pense personnellement que cela ne sert à rien de lutter, car comme tu dit si tu luttes vous vous énervez et tu craques, et je penses que plus tu la réconforte, accueilles ses émotions, plus et sera rassurée et arrivera à se détacher.

    Aimé par 1 personne

  2. Fripouille était vraiment comme ça tout petit, ça agaçait même son papa parfois… Il redevient pot de col depuis le début de ma 2ème grossesse…
    Bon courage, je suis incapable de t’aider… Désolée mais je t’envoie tout mon soutien! 😉

    J'aime

  3. Elle est encore petite ta choupette… mais je pense qu’elle comprend déjà quand on lui parle. Tu peux lui expliquer que maman a aussi besoin de moments avec son frère ou son papa mais que ça ne veut pas dire que tu l’aimes moins ! Et je te rassures (ou pas) mais je dois encore expliquer ça à mon fils de huit ans qui est ultra possessif avec moi…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s