Parce que la fatigue

Je me fais souvent la réflexion. Je ne suis pas assez patiente. Je devrais prendre plus sur moi, ne pas crier. Ne suis-je pas un peu trop intransigeante ? N’y a-t-il pas des moyens – plus doux que les cris – d’obtenir ce que je demande ? Bien sûr que si. C’est évident. Et je le sais.
Mais, parce que nos rythmes de vie, parce que le travail, parce que le quotidien… Parce que des fois je n’arrive pas à faire autrement.

Quel parent n’a pas perdu patience face à son enfant un peu récalcitrant, du fait de la fatigue, de la lassitude, de l’impuissance ? Le tout est de se souvenir qu’il n’y est pour rien, lui…

Ça aussi, je le sais. Mais parfois c’est trop dur. C’est incontrôlable. C’est plus fort que moi.

Canaillou est de ces enfants plein de vie. Qui ne tient pas en place, a qui l’on doit souvent répéter les choses pour les obtenir. Ne serait-ce que pour mettre ses chaussons !

Il y a des jours où j’arrive à bien gérer tout ça. Où je vais répéter sans m’énerver, parfois même trouver des subterfuges pour y arriver en douceur. Et il y a ces jours où j’en suis incapable. Où au premier rappel je vais « partir en sucette ». En toute conscience. Mais sans pouvoir me contrôler.

Dans ces moments là je me sens faible, tellement faible ! Et je culpabilise bien entendu ! (la culpabilité = histoire de ma vie !)

Peut être que si nous avions un rythme de vie un peu plus « normal », avec plus de moments tous les 4, plus de sorties, moins de fatigue, moins de moments de parents solo… Peut être que Canaillou serait lui aussi plus cool ? Et nous plus patients !

Mais pour le moment nous devons faire avec. Réussir à concilier vie professionnnelle et vie de famille. Le gros challenge que beaucoup de parents essaient de relever au quotidien.

💫 Lilie 💫

Publicités

6 réflexions sur “Parce que la fatigue

  1. Courage ma Lilie! Personne n’est parfait, surtout quand on bosse, que c’est l’hiver et qu’on est fatigué. Ne te culpabilise pas, ça ne sert à rien et je suis sûre que tu es une super maman. Bécots

    Aimé par 1 personne

  2. Comme je te comprends ! En vrai on a pleins de points communs c’est dingue on dirait que c’est moi qui écris les articles 😂😂😂
    Allez courage, on a toutes nos passades. Même moi qui suis à la maison souvent et souvent avec Chéri ben ça m’arrive de perdre patience pour tous pleins de raisons. Comme tu dis, le tout est de se souvenir qu’ils n’y sont pour rien, ou plus précisément, qu’ils n’y sont pas « pour tout », moitié leur effronterie, moitié notre impatience/intransigeance/sévérité/fatigue. C’est séparer les deux qui s’avère compliqué !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s